mardi 22 janvier 2013


"... Le temps, qui sur toute ombre en verse une plus noire,
Sur le sombre océan jette le sombre oubli..."

Victor Hugo, Oceano Nox






Marée "noire", Golfe du Mexique


"La mer lave tous les crimes des hommes."
Euripide






samedi 19 janvier 2013

Cardon


Mais les rats quitteront-ils jamais le navire ?



"Gympoussette", glané dans La Dépêche du Midi 



"Il y a dans les moeurs, comme dans l'histoire, des conquêtes imprévues."

Pierre de Coubertin, Notes sur le football



Fukushima...



"...Ô ciels, les yeux pourrissent-ils comme le reste ?..."

Jules Laforgue,  Complainte d'un certain Dimanche



jeudi 10 janvier 2013



    "Le vieil océan est en lui-même indifférent à la pollution ; mais l'histoire ne l'est pas. Elle ne peut être sauvée que par l'abolition du travail-marchandise.
    Et jamais la conscience historique n'a eu tant besoin de dominer de toute urgence son monde, car l'ennemi qui est à sa porte n'est plus l'illusion, mais sa mort. "

Guy Debord, La planète malade








Un continent de glace disparaît, un continent de plastique surgit.
On a les Atlantides qu'on peut.



mercredi 9 janvier 2013

Ma pensée est une églantine    
Eclose trop tôt en avril,
Moqueuse au moucheron subtil
Ma pensée est une églantine ;
Si parfois tremble son pistil
Sa corolle s’ouvre mutine.
Ma pensée est une églantine
Eclose trop tôt en avril.

Ma pensée est comme un chardon
Piquant sous les fleurs violettes,
Un peu rude au doux abandon
Ma pensée est comme un chardon ;
Tu viens le visiter, bourdon ?
Ma fleur plaît à beaucoup de bêtes.
Ma pensée est comme un chardon
Piquant sous les fleurs violettes.
Ma pensée est une insensée
Qui s’égare dans les roseaux
Aux chants des eaux et des oiseaux,
Ma pensée est une insensée.
Les roseaux font de verts réseaux,
Lotus sans tige sur les eaux
Ma pensée est une insensée
Qui s’égare dans les roseaux.
Ma pensée est l’âcre poison
Qu’on boit à la dernière fête
Couleur, parfum et trahison,
Ma pensée est l’âcre poison,
Fleur frêle, pourprée et coquette
Qu’on trouve à l’arrière-saison
Ma pensée est l’âcre poison
Qu’on boit à la dernière fête.
Ma pensée est un perce-neige
Qui pousse et rit malgré le froid
Sans souci d’heure ni d’endroit
Ma pensée est un perce-neige.
Si son terrain est bien étroit
La feuille morte le protège,
Ma pensée est un perce-neige
Qui pousse et rit malgré le froid.               

  Charles Cros, L'école Buissonnière

  "Beau comme la rencontre fortuite sur une table de dissection d'une machine à coudre et d'un parapluie."
Lautréamont



"Il faut se méfier des ingénieurs, ça commence par la machine à coudre, ça finit par la bombe atomique."
Marcel  Pagnol



La surjeteuse PFAFF® ™ 4.0 est faite pour vous ! Sa conception ultra-moderne répond à tous les besoins. Les avantages les plus modernes et un large répertoire de points se traduisent par une perfection et une créativité accrues. En plus des modèles précédents, la surjeteuse PFAFF® ™ 4.0 intègre des options supplémentaires encore plus évoluées.Surjeteuse 2,3,4 ou 5 fils avec point de recouvrement Écran graphique tactile LCD 
Système d'informations étendu
Grand espace à droite de l'aiguille
Rallonge incluse
Points 
25
Point de chaînette
Bord roulé intégré 
Réglage automatique de la tension de fil
Entraînement différentiel
Paramètres réglables
Éclairage 
2 voyants LED
Mémoires des tensions 
Passage facile des points overlock aux points de recouvrement
Régulateur de vitesse
Tension intégrée et passages de fils indiqués par couleurs
Longueur de point, largeur de coupe et pression de pied-de-biche réglables
Pied-de-biche extra haut
Puissance de percée électronique
Pied-de-biche universel standard
Pieds-de-biche encliquetables
Couteau supérieur déplaçable
Convertisseur à deux fils intégré
Instructions d'enfilage faciles
Grande poignée de transport
Bac à chutes 

Les plus :Ecran tactile 
Tension de fils automatique
Puissance de la machine
Grande surface de travail
Facile à enfiler 
Machine robuste et puissante 
Caractéristiques techniques

2,3,4 ou 5 fils avec point de recouvrement
Automatiques
Oui
automatique
Oui
Oui
Oui
Oui
Oui
Non
intégré
Oui 2 et 3 aiguilles
NC
Surjeteuse proposant le point de recouvrement multifonctionnelle, rapide et précise




dimanche 6 janvier 2013

Les ors d'automne















Entressen, Bouches-du-Rhône.



Sous des cieux faits de filasse et de suie, 
D'où choit morne et longue la pluie,
Voici pourrir
Au vent tenace et monotone,
Les ors d'automne


Verhaeren, Fin d'année.



La Défense, quartier d'affaire

Banlieue parisienne




"...Le vieux Paris n'est plus
 la forme d'une ville change plus vite, hélas ! que le coeur d'un mortel ..."

Baudelaire