samedi 16 mars 2013





Il me conta que ce qui l'avait véritablement obligé de courir toute la terre, et enfin de l'abandonner pour la Lune, était qu'il n'avait pu trouver un seul pays où l'imagination même fut en liberté.

Savinien Cyrano de Bergerac, Les Etats et Empires de la Lune 




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire