dimanche 3 février 2013

Ce visage mignard



Pékin, janvier 2013


"...Mais non ! ce n'est qu'un masque, un décor suborneur,
 Ce visage éclairé d'une exquise grimace,
Et, regarde, voici crispée atrocement,
La véritable tête et la sincère face
Renversée à l'abri de la face qui ment
Pauvre grande beauté !..."

Baudelaire, Le Masque



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire